Derby de la butte : la 3 en échec
 
Pour cette reprise, l'équipe 3 n'est pas partie à son avantage. 11 joueurs Bleus Clairs, et pas un de plus, pour franchir le Col du Mont-Sion et rejoindre Cernex. Kévin, l'entraineur, explique avoir "du courir après les joueurs" ... Certains ont joué deux fois dans le week-end, tandis que d'autres ont quitté les U20 l'espace d'un instant. 
Les difficultés en ressources humaines se sont rapidement faites sentir, avec un but pris dès la 30ème ... seconde ! Il faudra patienter un quart d'heure avant que les Bleus Clairs se décident à jouer, sûrement perturbés par un Stade des Chardons en folie ! 2-1 avant la mi-temps. 
Après une bonne reprise en seconde période, le Derby de la Butte s'est finalement transformé en match à sens unique. Le résultat est sans attente : victoire 6-1 pour le côté obsur de la butte. On notera d'ailleurs un certain manque d'entrainement, s'illustrant avec une multitude de bobos chez nos joueurs ! 
 
Mention particulière pour Florent (dit "Flo"), Vincent et Lucas, qui se reconnaitront !
La 1 tombe dans le lac !
 
Que s'est-il passé en ce samedi soir pluvieux sur les hauteurs du lac d'Annecy ? Rien de très heureux pour nos Bleus Clairs ... Le début de la rencontre face aux Ancileviens a très rapidement tourné au cauchemar, avec l'encaissement d'un but dès la 3ème minute. 
Après un réveil des Bleus Clairs, le match a fini par s'équilibrer, avec de bonnes actions de deux côtés. 

Mais, les Bleus Clairs n'a pas su faire la différence et a subi le manque de physique d'une bonne partie de son effectif. Comme quoi, la trève hivernale n'a été de tout repos ! On notera d'ailleurs l'entrée sur le terrain du coach à la crinère argentée, devant remplacer un élément stratégique, Antoine (dit "Glad"), victime de maux à l'orteil (voir la chronique santé). 

Buteur : Marvin Dezedvič 
Jamais deux sans trois ... 

"Le manque de physique et d'entrainement a dicté le résultat", explique le coach Diogo lors d'une interview d'après-match. 
Avons-nous besoin d'en savoir plus, alors que notre moral est déjà au plus bas ? L'équipe 2 affrontait La Clusienne à domicile cette semaine. Dominés 0-2 dès la première mi-temps, après deux corners clusiens, les Bleus Clairs n'ont pas sorti la tête de l'eau, malgré le but de Lucas

Les erreurs et le manque de concentration se sont enchainés et le résultat est sans appel  : 1-6. 

Buteurs :Lucas. 
Point Santé 
 
Notre Antoine (dit "Glad"), pourtant prêt physiquement, n'a pas pu fouler les terrains cette semaine. Que s'est-il passé ? Notre technicien serait victime d'une crise de goutte. L'occasion pour la Gazzetta de rappeler quelques principes importants. 
D'après le légendaire site d'information Dictissimo, la goutte est due : "aux excès de table et à l'abus d'alcool". 
Nous recommandons donc à l'ensemble de nos joueurs de ne pas abuser des bonnes choses, afin d'éviter que le coach doive entrer sur le terrain ... 
 
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération. 
 L'homme de la semaine
 
S'auto-qualifiant "Gianluigi", c'est bien notre Florent (dit "Flo") qui est nommé homme de la semaine ! Avec 12 buts encaissés dans ses filets en moins de 48h, il méritait bien une chronique rien que pour lui ! Habituel gardien de l'équipe 3, nous souhaitons à cet amateur de jeux vidéos de se remettre très vite de ces émotions ... Merci Flo
Vu sur le stade 

Mais, qui est donc ce joueur Bleu Clair qui a bien profité de la trève hivernale ? Il semblerait que certains ce soit laissé aller ... Nous permettant d'admirer ce petit "bidou" ! 

Cher lecteur, à vos claviers ! Le premier a deviner qui est-ce remporte le droit de choisir un sujet pour la prochaine Gazzetta !!! 
Franck, où es-tu ? 
 
Nous ne vous présentons plus Franck, le trappeur officiel du BCFC. Mais, alors que le printemps arrive, les rats-taupes font leur grand come-back au Stade Frédéric Meyer !!! 
Face à cette nouvelle invasion, nous avons besoin de toi. Franck, si tu lis ces lignes, viens vite reprendre cette traque et installer tes pièges !
 
A l'heure où nous clôturons cette édition, nous sommes ravis de vous annoncer que toute l'équipe s'est concertée et que Franck bénéfieciera désormais d'un abri. Pratique pour les jours de pluie. Derien Franck ! 
 
La "pelouche" de la semaine 

Et pour cette reprise, c'est Vincent qui remporte la superbe peluche ! Après une multitude d'erreurs commises sur le terrain, elles ont fini par causer des buts contre son équipe ! 
The "one" is back ? 
 
Après une reprise très difficile pour nos Bleus Clairs, il semblerait qu'après la tempête, voilà le beau temps ! 
Le BCFC accueillait Sillingy sur le terrain du bas, "terrain gala". Et les Bleus Clairs avaient décidé de ne pas faire les mêmes erreurs. Les 10 premières minutes du match fûrent excellente, suivies d'un restant de période qualifié "de pitoyable" par le coach à la crinière argentée. Sillingy menait 1-0 à la mi-temps, grâce à un superbe autogoal d'Armend (sans surnom connu)
Après la pause, l'équipe se mobilie (enfin !), et remporte (enfin !) plus de ballons, avec de très belles occasions. Elias rate pourtant une belle opportunité, suivi d'une frappe manqué de Dany, ou encore d'une tête de Félix (dit "Féfé") sur coup-franc. 
Antoine (dit "Glad"), toujours victime de sa crise de goutte (voir la rubrique santé plus haut), doit abandonner le terrain. Tandis que son frère Geoffrey (dit "Geo") sauve les cages, après avoir été victime d'une terrible béquille. Un des frères Gladieux serait-il plus solide que l'autre ? 
Nos Bleus Clairs retrouvent finalement le chemin des buts à deux reprises. Le premier, sur un corner de Félix (dit "Féfé"), l'autre sur une passe de Marvin (dit "Marv")
 
Buteurs : Gilles Sartre et "Père Hyvert". 
Echec à Allinges
 
Après un terrible échec, l'équipe 2 partait affronter les Allingeois. Et dans ce contexte difficile, les Bleus Clairs étaient pourtant motivés. Mais, la motivation ne suffira pas à trouver le chemin des buts adverses. Ne les empêchant pas, eux, de trouver le chemin des nôtres ...
Après une première période "assez bonne" pour le coach Diogo, il déplore une seconde "catastrophique". 
Mention particulière pour Sami, qui a accepté de jouer le rôle de gardin pour cette rencontre. N'hésitant pas à mouiller le maillot, il a tout donné pour protéger les cages Bleues Claires.
Visiblement, la 2 est en difficulté pour cette reprise de championnat ... Mais la Gazzetta est impatiente du retour des bons résultats !!!
 
OFFRE D'EMPLOI : Si vous êtes gardiens et que vous lisez ce message, n'hésitez pas à écrire à la Gazzetta, ou à vous présenter directement au stade ! 
Victoire de la 3 (non vous rêvez pas !)
 
Face à un adversaire rugueux, Frangy, qui avait en tête de vouloir faire plus mal aux Bleus Clairs qu'au ballon, accompagnés d'un état d'esprit de bûcherons. Mais, en l'absence de coach Kévin, le coach Matthieu a su trouver les mots. "Il faut reprendre le jeu à notre compte car nous sommes supérieurs" scandait-il dans les vestiaires à la mi-temps. Et les joueurs l'ont entendu ! Ils ont suivi le plan de jeu à la lettre, méritant largement cette victoire ! Résultat : 3-2. Bravo messieurs !!! 
 
ButeursYann Tissot (dit "l'Ancien"), Nelson Duarte, Jarrod  
 
ALERTE LICENCIEMENT : Le coach Matthieu se demande s'il ne va pas terminer la saison sans coach Kévin, son compère de toujours. Le soupçonnant d'avoir le "chat noir". A chaque fois que Matthieu s'est retrouvé seul pour coacher l'équipe 3, cette dernière n'a JAMAIS perdu ... Idée à soumettre au comité ? 
- ERRATUM - 

Suite à notre point "bidou" de la semaine dernière, le joueur concerné a tenu à apporter quelques précisions. La rédaction de la Gazzetta aurait commis une erreur, ce joueur aurait été victime de la pluie : "ce qui est abusé c'est qu'il a tellement plu que les maillots collaient". Nous rappelant qu'il est "affûté".

Malgré cette malencontreuse erreur, le concours de devinette n'a pas été annulé. Mickael (dit "Mika") a réussi à trouver la bonne réponse. Comment a-t-il pu le reconnaitre aussi facilement ? Nous ne souhaitons pas le savoir !!! Il remporte ainsi une chronique sur le thème de son choix, que vous découvrirez plus bas. 
L'homme de la semaine

Et pour le plus grand plaisir de la rédaction, l'homme de la semaine n'est autre que Nicolas (dit "Nico"), que l'on ne présente plus. Face à Sillingy, le joueur n'a rien lâché, muselant les différents avant-centres adverses. Jamais pris de vitesse ! 

Nous profitons de cette mise en lumière pour vous offrir un point spécial : 

INSTAGRAM VS. REALITY 

Résultat de recherche d'images pour "steak pate"Après avoir reçu plusieurs plaintes, la Gazzetta se devait d'intervenir. Vous, qui êtes abonnés à son compte Instagrram. Vous, qui portez une véritable adoration pour ses photos. Vous, qui vous empressez de liker ses petits plats. Sachez que ce n'est qu'une supercherie et que ses petits camarades en sont réduits à manger un vulgaire "steak-pâtes". 
La "Pelouche" de la semaine 

Pour cette semaine, nous sommes ravis d'accueillir Armend dans le cercle très restreint des Pelouches du BFCF !!! Et, pour le nommer, nous avons eu l'aide et le soutien d'un fervent supporter. Arthur, 8 ans, n'a pas hésité une seconde lorsqu'on lui a demandé qui serait la peluche. "Il a marqué but contre son camp avec la tête !" s'est-il empressé de nous faire remarquer. Effectivement, une erreur pareille ne pardonne pas. Surtout quand elle a été accompagnée d'une perte de balle dans la surface ... Bienvenue chez les Pelouches Armend
(Sans photo récente) 
 
Miaou ! 
 
Armend est accompagné par un joueur de l'équipe 2 : Mamadou (dit "Mams"). Et la sanction est de taille puisque le coach Diogo l'a déclaré "pas bien physiquement". Une crampe au mollet dûe stopper le match pendant une quinzaine de minutes, alors que les Bleus Clairs étaient en position défavorable. 
Après investigation, nous avons appris que Mams est en réalité un chat : il craint la pluie et ne s'entraine pas en cas d'intempéries. 
Chronique Spéciale : L'échec Marseillais face au Paris-Saint-Germain 
 
Suite à notre concours "bidou" de la semaine dernière, c'est donc Mickael (dit "Mika"), qui remporte une chronique sur le thème de son choix. Personne ne sera surpris que le PSG apparaisse dans le titre vous me direz ... Nous partons donc en immersion au coeur du Classico français : le choc Paris-Marseille. 

PSG vs OM au Stade de France en 2006.

Depuis toujours, Paris et Marseille se confrontent pour des raisons géographiques, culturelles et sociologiques. Une affiche OM-PSG, c’est le Sud, contre le Nord, la province contre la capitale, « Marseille la populaire contre Paris la hautaine ». Le 12 décembre 1971 se déroule le premier choc. Bien que la Gazzetta et son équipe n'ait pas connu cette période : André (dit "Dédé") avait encore les cheveux bruns, et Gérard (dit "Gégé") en avait encore (des cheveux). 

Et pourtant, malgré quelques victoires marseillaises, la cité phocéenne semble incapable de faire face à l'ogre parisien. Quand Gianluigi faisait ses débuts sur la pelouse, Antoine (dit "Glad") entrait au CP. Quand Anthony (dit "Antho") demandait de l'argent de poche, DiMaria gagnait ses premiers millions. Et quand MBappé entrait en 6ème, Marvin (dit "Marv") avait 5 ans. 

Hé Mercé !